Elevés au grain, par Marc Galerne (K5600)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elevés au grain, par Marc Galerne (K5600)

Message par Stéphane Martin le Lun 3 Fév 2014 - 14:42

Elevés au grain (suite et fin) : évitons l’abattoir
Par Marc Galerne (K5600 Lighting)

dimanche 2 février 2014

En France, il existe des aides pour la production, qu’elles soient nationales ou régionales, sous forme de subventions ou de crédit d’impôts. Comment agir sur ces avantages afin que les projets viables soient reconnus et encouragés en évitant les abus ?
Il faut que l’agrément du CNC devienne un label de sérieux qui ouvre la porte aux autres moyens de financement, qu’ils soient privés ou publiques. Je pense que les commissions du film des régions prennent comme garantie le fait que le CNC ait donné l’agrément aux productions qui viennent les solliciter. A force de déconvenues, elles finiront par fermer les vannes.
Quel que soit le budget, une production se doit de respecter trois règles de base :
- Un devis réaliste
Une gestion sérieuse assurée par un directeur de production (un vrai, pas un stagiaire régie devenu directeur de production en deux ans).
- Des vrais chefs de poste responsables.

Le rapport de René Bonnell est édifiant et je suppose que le CNC doit déjà travailler sur une refonte du système. Un regroupement des associations de techniciens, de prestataires, et de fabricants permettrait de proposer des modifications simples et logiques à un système qui engendre un flou artistique qui profite à certains plus qu’à d’autres.
Peu importe combien gagne un acteur si tout le monde est correctement payé mais que les subventions servent à payer les comédiens est inacceptable. C’est le principe même du financement des films qui s’écroule : on choisit un acteur connu car il va permettre d’obtenir des fonds et non l’inverse !

J’ai appris qu’une association d’électros et machinos (CLM) est en cours de création.
Génial, c’est comme cela que l’on avancera. Il faut toucher un maximum de personnes afin d’avoir une vraie représentativité et ainsi obtenir au moins de l’écoute.
Les associations de techniciens et d’ouvriers ont un travail à faire : elles doivent s’ouvrir.
On ne peut plus parler de la différence film et TV : nombre de DP de l’AFC " font " de la télé mais un grand nombre de DP qui " font " de la TV ne sont pas AFC.
A être trop fermé, on finit par jouer le jeu de nos adversaires qui fonctionnent en " divisant pour mieux régner ".
Bon Micro Salon !

Stéphane Martin
" Petit stagiaire " du FORUM


Nombre de messages : 4
Age : 49
Localisation : Paris
Emploi : Electricien
Date d'inscription : 25/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elevés au grain, par Marc Galerne (K5600)

Message par Renaud Garnier le Lun 3 Fév 2014 - 23:47

Salut Stéphane,
Merci de citer la source. C'est un billet de l'AFC
http://www.afcinema.com/Eleves-au-grain-suite-et-fin-evitons-l-abattoir.html

_________________
mon IMDB
avatar
Renaud Garnier
" Vieux chef " du FORUM


Nombre de messages : 411
Age : 39
Localisation : Paris
Emploi : Chef électro
Date d'inscription : 20/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum