Demande de conseils pour étudiant en cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Demande de conseils pour étudiant en cinéma

Message par Alexis Anière le Sam 13 Avr 2013 - 2:36

Bonjour.

je me permets de publier un post sur ce forum car je suis actuellement étudiant en cinéma à l'Institut international de l'Image et du son et désirerais obtenir deux ou trois petits conseils de la part de professionnels pour la fiction que je m'apprête à tourner prochainement et sur laquelle j'occupe le poste d'électro.

En effet, par soucis économique nous opterions bien avec le directeur de la photographie pour une Fresnel 2.5KW avec ballast selfique. Néanmoins, n'ayant jamais tourné avec ce genre de ballast j'aurai voulu savoir à quels inconvénients je suis susceptible de devoir faire face...Sont-ils assez stable ou risquent-t-ils de flicker de manière intempestive ? Y a-t-il des subtilités à connaitre par rapport à un ballast électronique ?

Ma deuxième question ainsi que ma troisième porteraient plus sur un aspect artistique de notre métier. En effet, le réalisateur de la fiction désirerait que l'on puisse voir un flash de coup de feu filtrer à travers la vitre de la maison où nous allons tourner. ce plan se situerait en extérieur et de nuit. Pour ce faire, nous avons imaginé, avec le directeur photo, placer un gros stroboscope produisant un flash puissant à l'intérieur de la maison. Pensez-vous que cela pourrait marcher ? Serriez-vous en mesure de m'apporter une autre solution afin de mettre en oeuvre cet artifice ?
Enfin, ma troisième question se rapporterait à la précédente dans la mesure où, cette fois, le réalisateur voudrait que dans une scène du film, une lampe d'enfant de type lanterne magique projette des dessins sur les murs du décors. Serriez-vous en mesure de m'apporter quelque conseils sur la réalisation de cet effet ? Quel projecteur semblerait le mieux adapté pour cette situation ? Nous avions pensé à utiliser une découpe devant laquelle nous ferions défiler lentement des pochoirs représentant des dessins d'enfant cela dit nous ne sommes pas convaincu de l'efficacité de cette solution...


Je vous remercie beaucoup de l'attention que vous aurez porté à mon message ainsi que de l'aide que vous aurez bien voulu m'apporter et vous souhaite une bonne journée !

Cordialement

Alexis Anière

Etudiant en cinéma, 3iS

Alexis Anière
" Petit stagiaire " du FORUM


Nombre de messages : 3
Age : 25
Localisation : Evreux / St Quentin en Yvelines
Emploi : Etudiant en cinéma
Date d'inscription : 26/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseils pour étudiant en cinéma

Message par Romain Schar le Dim 14 Avr 2013 - 4:40

Salut,

Pas de souci a avoir avec un ballast selfique a moins de tourner en hautes vitesses, il faut juste prendre en compte le fait que le facteur de puissance du ballast ne sera pas corrigé et donc la puissance nécessaire pour alimenter ton 2.5kw sera de 2.5kw x 1.5 = 3750w (Si je me trompe pas). Les autres inconvénients de ce genre de ballast donc, c'est que tu as pas de mode flicker free, de dimmer, et que le temps pour faire repartir ton projo juste après l'avoir éteint sera plus long qu'avec un ballast électronique.

Pour ta 2e question, le stroboscope est une solution parmi plusieurs, tu peux aussi mettre un 2kw tungstène sur dimmer, normalement t'a une position pour faire flasher rapidement l'ampoule ce qui pourrai faire l'affaire.

Pour la 3e question je pense qu'il faut faire des essais, peut-être reprendre le principe d'une vraie lanterne magique, et mettre une ampoule plus puissante, après ça va dépendre de la sensibilité de la cam et des conditions de tournage (Taille du mur, ambiances, etc...).

Romain Schar
" Renfort " du FORUM


Nombre de messages : 7
Age : 28
Localisation : Paris - Rhône-Alpes
Emploi : Eléctricien
Date d'inscription : 21/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseils pour étudiant en cinéma

Message par Alexis Anière le Dim 14 Avr 2013 - 22:38

Merci de ta réponse Romain !
Je vais mettre en pratique tes conseils immédiatement... Pour ce qui est du ballast selfique il est vrai que je n'avais pas pris connaissance du facteur de puissance du ballast qui pouvait être un problème... Cela dit ta réponse m'intrigue un peu car le ballat dont je parle est un NTM et il est doté d'un plug 16A il me semble... sâchant que la puissance max que l'on peut mettre sur un circuit 16A est 3520W ( 3680W si je prends U=230V ) cela me parait étrange qu'un ballat donné pour une consommation de 3750W puisse être alimenté par un circuit 16A... Et je ne prends pas en compte le pic de consommation dû à l'amorçage du ballat et de la lampe au démarrage... Cela dit je débute et peut tout à fait me tromper quelque part... Si c'est le cas n'hésite pas à me le faire savoir...

Pour le reste de mes questions je te remercie de tes conseils et vais faire des essais avec tes propositions...

Merci beaucoup de ta réponse en tout cas !

Cordialement

Alexis

Alexis Anière
" Petit stagiaire " du FORUM


Nombre de messages : 3
Age : 25
Localisation : Evreux / St Quentin en Yvelines
Emploi : Etudiant en cinéma
Date d'inscription : 26/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseils pour étudiant en cinéma

Message par Romain Schar le Lun 15 Avr 2013 - 0:26

En gros pour reprendre un précédent post sur ce forum :

"Dans le cas des ballasts magnétiques et des ballasts électroniques non corrigés :
Le coefficient du Facteur de puissance est de 0,7 à 0,8.
Exemple : Si l’on considère un coefficient de F= 0,7
on obtient 4.000 W / 0,7 = 5.714 W presque 43% de plus.
Par mesure de sécurité et pour simplifier les calculs mentaux, on multiplie par 1,5 la puissance du projecteur,
notamment pour définir la puissance nécessaire pour le branchement E.D.F. ou le groupe électrogène."

Pas de souci a avoir donc sur du 16A a moins d'avoir beaucoup de longueur de ligne, et tu ne pourra rien brancher d'autre dessus.

Romain Schar
" Renfort " du FORUM


Nombre de messages : 7
Age : 28
Localisation : Paris - Rhône-Alpes
Emploi : Eléctricien
Date d'inscription : 21/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseils pour étudiant en cinéma

Message par Renaud Garnier le Lun 15 Avr 2013 - 10:59

Bonjour à tous,

Le 2,5k HMI en selfique passe sur une plug 16A, mais il est fortement conseillé d'avoir un circuit électrique de bonne qualité... Il est clair que le disjoncteur 16A va être en limite, donc tout va chauffer, du disjoncteur aux plugs, mais normalement ça tient (s'il n'y a pas trop de longueur effectivement). Les disjoncteurs domestiques pour les prises 16A sont selon les normes de courbe C, c'est à dire que leur seuil de déclenchement du magnétique est compris entre 5 et 10 l'intensité nominale. Ainsi il supporte plusieurs secondes une surcharge sans disjoncter. Un conseil tout de même, attention à bien isoler le circuit du 2.5k pour ne pas faire régulièrement et ponctuellement chauffer les fils a cause d'une cafetière ou autre...

Pour cet effet de flash, je ne suis pas trop d'accord avec le coup de flash d'ampoule 2kw. L'effet d'inertie du filament fait que la montée et la descente se font trop lentement pour signifier un flash ( 2 secondes au lieu d'un flash de quelques images imprimées seulement ), de plus, la colorimetrie va varier et on verra vraiment qu'il s'agit d'une lampe qu'on allume et qu'on eteint...
Le stroboscope est également à bannir, car les flashs, la pour le coup sont trop courts et n'ont pas le temps d'imprimer l'intégralité du capteur, l'effet n'est donc pas visible sur l'intégralité de l'image, parfois même l'asynchronisme engendrera que le flash ne sera pas du tout imprimé. Trois solutions donc sont possible :
- un projecteur reste allumé et on vient masquer le flux lumineux avec un shutter electronique rapide(genre de store métallique), on ouvre et on ferme ultravite pour produire l'effet. Probleme majeur... le mouvement des lames de metal fait dunbruit... À défaut de moyen financier ou matériel, on peut essayer de le faire avec un simple drapeau à la main.
- utiliser une strike machine... Coûteuse également, mais indispensable pour les extérieurs vastes... 40k de puissance qui produise l'effet aisément sur un immeuble entier.
- et 3ème solution, à mon avis la plus adaptée à ton cas. Utiliser un projecteur à Led. Le nila SL est idéal dans ce cas, 900w de Led équivalent 2.5k classique, il produit un effet de flash controlable depuis une mini console. Il n'y a pas de changement de colorimétrie, on atteint les 100% ou 0% immédiatement et on contrôle la durée du flash comme désiré. Et dernier avantage, c'est totalement silencieux...

Dans le principe, faire défiler des pochoirs dans la découpe, ça marche, mais le problème c'est que l'emplacement des couteaux,iris,gobos(pochoirs) est très proche la lampe qui est en plus en flux concentré à cet endroit. Utiliser des gobos en métal est indispensable !!! Et attention aux brûlures !!! Cependant comme ton idée est de faire défiler des images comme les lanternes magiques d'enfant, je ne vois pas vraiment de modèle de découpe qui permette une telle manipulation à le main... De plus les découpes sont très puissantes par rapport à une lanterne magique ! Il va falloir rehausser les puissances de toutes les lampes et de tous les projecteurs de la pièce pour rester cohérent... La lanterne magique d'enfant ne produit elle pas l'effet désiré tout simplement ? As tu fais des tests avec une caméra et le vrai objet ? Pour marquer l'effet plus précisément et plus fortement, j'aurai plutôt opté pour un petit vidéo projecteur diffusant l'animation voulue en découpant au besoin avec du cinefoil une forme aléatoire pour éviter de produire une projection rectangulaire trop reconnaissable... Mais encore une fois, des tests s'imposent en conditions ( caméra, videoproj, distances, niveau lumineux, etc... )

Bon courage

_________________
mon IMDB
avatar
Renaud Garnier
" Vieux chef " du FORUM


Nombre de messages : 411
Age : 39
Localisation : Paris
Emploi : Chef électro
Date d'inscription : 20/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseils pour étudiant en cinéma

Message par Alexis Anière le Lun 15 Avr 2013 - 20:23

Bonjour.

( je ne sais pas comment répondre aux deux réponses séparément. je vais donc le faire dans un même message.)

@Romain Schar:

Merci de cette précision. Effectivement je comprends mieux le pourquoi du comment en ce qui concerne le coefficient du facteur de puissance...
Je te remercie encore une fois de ton aide !

@Renaud Garnier:

Merci à vous aussi de m'apporter une aide. Pour développer mon problème et répondre à votre message, nous tournons dans un vieux musée dont les installations électriques d'origines ont été condamnées ( quand bien même elles auraient encore été en service je ne les aurais pas utilisées à cause de la vétusté des plugs et faute de mise à la terre...). Cela dit une installation électrique relativement récente a été mise en place et effectivement, le tableau électrique est doté de disjoncteurs suivant la norme de courbe C... Je veillerai donc à dédier un circuit en particulier uniquement pour mon 2.5K dans l'espoir que la dizaine de mètre qui sépare l'emplacement du projecteur du plug que je vais utiliser ne soit pas trop longue...

Pour l'effet du flash je vais effectivement faire des essais car je me suis rapporté à d'autres électriciens, en plus des personnes présentes sur ce forum, et les avis sont très mitigés... Pour reprendre la réponse que m'a fait un chef électricien et qui se recoupe avec la votre, le soucis de cet effet n'est pas tant de produire un flash mais de le rendre crédible... Je vais donc essayer toutes les propositions que vous m'avez fournis et les proposerais au chef opérateur ainsi qu'au réalisateur afin de trancher quant à la plus adéquate... Je vous remercie en outre de la plupart de vos propositions technique bien qu'il est vrai que la dimension financière du projet ne me permettra certainement pas d'approcher ce genre d'appareils... Je ne manquerai pas, toute fois, d'essayer de les voir par curiosité lors de mon prochain passage chez un loueur...

Pour ce qui est de l'effet lanterne magique nous avons effectivement essayé avec une lampe de ce type mais, faute de puissance, nous ne sommes pas arrivé à obtenir une image très contraste comme le désir le réalisateur et ce même en changeant l'ampoule d'origine pour une plus puissante.... Nous avions pensé effectivement au vidéo projecteur mais nous avions abandonné très vite cette idée, redoutant que le peu de luminosité due au niveau de noir trahisse le trucage vidéo... Cela dit il est vrai que je vais l'essayer avec votre solution.

Je vous remercie en tout cas pour votre aide et les solutions que vous m'avez apporté !

Cordialement

Alexis

Alexis Anière
" Petit stagiaire " du FORUM


Nombre de messages : 3
Age : 25
Localisation : Evreux / St Quentin en Yvelines
Emploi : Etudiant en cinéma
Date d'inscription : 26/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseils pour étudiant en cinéma

Message par Renaud Garnier le Lun 15 Avr 2013 - 22:25

Alexis Anière a écrit:Je veillerai donc à dédier un circuit en particulier uniquement pour mon 2.5K dans l'espoir que la dizaine de mètre qui sépare l'emplacement du projecteur du plug que je vais utiliser ne soit pas trop longue...

Pas de soucis sur une dizaine de métres, la résistance de ton câble 2.5mm2 sur 30m n'est que de  0.40ohms ... Ce qui ne provoquera pas de coupure du disjoncteur.

_________________
mon IMDB
avatar
Renaud Garnier
" Vieux chef " du FORUM


Nombre de messages : 411
Age : 39
Localisation : Paris
Emploi : Chef électro
Date d'inscription : 20/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseils pour étudiant en cinéma

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum