Branchement EDF et autres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Branchement EDF et autres.

Message par Le Régisseur le Jeu 31 Jan 2008 - 2:38

Salut à vous. Pauvre régisseur que je suis. Nous devons souvent gérer des branchements EDF (ou autres) pour vous permettre de faire fonctionner vos projecteurs. Malheureusement nous nous retrouvons parfois un peu seul face à un technicien EDF qui nous posent des questions, face à un compteur en prérepérage ...
Il serait vraiment génial de nous proposer un petit dosseir pour nous y retrouver.

Des explications qui pourraient par exemple nous aider à répondre à des questions telles que : j'ai 2 HMI 18kW à brancher. Malheureusement je ne peux faire venir de groupe ... quel type de branchement demander ? Puis-je proposer 2 coffrets EDF 36kW Tri ? Que puis-je brancher dessus ? Seulement 1 18kW par coffret et rien d'autre ? ...
Quel type de matériel puis-je brancher chez un particulier ? sous quelles conditions (mise en place de protections ?) ?

Enfin je me suis toujours demandé pourquoi on faisait une différence entre une puissance exprimée en kVA et en kW sachant que le watt c'est bien des Volts x des Ampères ...

Si vous êtes motivés ... J'ai déjà dépatouillé tyout cela avec un collègue électro mais par écrit cela me clarifierais pas mal les choses (et les autres régisseurs !).

Merci.

Le Régisseur
" Petit stagiaire " du FORUM


Nombre de messages : 3
Age : 44
Localisation : France
Emploi : Régisseur Adjoint
Date d'inscription : 13/11/2006

http://leregisseur.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Branchement EDF et autres.

Message par Renaud Garnier le Mar 25 Mar 2008 - 9:56

Salut ami régisseur,

Plutôt que de faire un dossier qui donnerait aux régisseurs le travail des chefs électros, je vais juste rappeler quelques règles qui effectivement peuvent être utiles...

Le 18 Kw HMI consomme en réalité plus de 18Kw parcequ'il est équipé d'un ballast qui consomme enormément et qui n'est pas inclus dans le terme 18 Kw qui s'applique lui à l'ampoule uniquement. Donc en découle que deux 18 Kw font en réalité bien plus que 36 Kw. Résultat il faut bien deux coffrets pour les brancher.

Chez un particulier, s'il sagit du branchement épanoui dont tu parles, il est totalement faisable sur le disjoncteur général dans la partie privée c-a-d en dessous( sous le disjoncteur dans la zone non plombée ) , et surement pas derrière une partie plombée c-a-d au dessus ou sur le compteur. Ce branchement ne doit s'effectuer de toute façon que par une personne habilitée BR (minimum) qui sait très bien ce qu'elle doit faire ou pas.

La différence entre KVA et KW est qu'il s'agit de parler en KVA de puissance fournie et en KW de puissance consommée. Mais il s'agit de la même unité. Dans un calcul : c'est la même chose.

Voilà pour ces quelques questions, j'espère que ces quelques réponses t'aideront à monter ton dossier...


Dernière édition par Chef électro le Sam 8 Nov 2008 - 23:49, édité 1 fois
avatar
Renaud Garnier
" Vieux chef " du FORUM


Nombre de messages : 410
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi : Chef électro
Date d'inscription : 20/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Branchement EDF et autres.

Message par Damien Lejosne le Mar 25 Mar 2008 - 16:58

il me semble (mais je n'en ai alimenté que 2 fois et mes souvenirs sont vagues) qu'il ne faut pas deux coffrets pour alimenter un 18 mais bien 2 phases d'un coffret 36kw soit 2 x 12kW.
avatar
Damien Lejosne
" Runner " du forum


Nombre de messages : 26
Age : 34
Localisation : paris/bretagne
Emploi : Electro
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Branchement EDF et autres.

Message par Damien Lejosne le Mar 25 Mar 2008 - 17:00

oups je viens de relire le topic en détail et la question portait sur 2 projo 18kW donc la réponse est bonne et il s'agit juste d'une précision d'ordre technique et superflue de ma part.
avatar
Damien Lejosne
" Runner " du forum


Nombre de messages : 26
Age : 34
Localisation : paris/bretagne
Emploi : Electro
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Branchement EDF et autres.

Message par Renaud Bertrand le Mar 25 Mar 2008 - 17:36

Bonjour,

en effet le kVA (Kilo Volt-Ampère) est l'unité de mesure de la
puissance apparente (ou fournie). La puissance apparente est identique à la
puissance active (kw ou puissance consommée) dans le cas de circuit résistif (lampe....),
mais c'est différent dès que l'on a un circuit réactif (groupe....) du coup on peu compter environs 15% de moins sur les kw le calcule et un peu complexe je crois que cé
KVA=racine carré (KV²+Q²) Q : Puissance réactive = (cos(phi)) indiqué sur le groupe mais la je ne suis plus sur de moi.
avatar
Renaud Bertrand
" Electro " du FORUM


Nombre de messages : 48
Age : 35
Localisation : paris
Emploi : electro
Date d'inscription : 20/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Branchement EDF et autres.

Message par CyrilleS le Mer 26 Mar 2008 - 13:50

Oui renaud a raison, petit rappel :

Charge resistive :

def : La charge conductive est un système de charge où le transfert de
courant électrique se fait par une voie conductive continue, consistant
de câbles, prises, fiches, connecteurs et coupleurs.

1W=1VA (voltampere)
c'est ce que l'on apprend avec P=UI
1000W = 1kW = 1kVA

Charge inductive :

def : La charge inductive est un système de charge où le transfert d'énergie se fait de façon électromagnétique, utilisant un
transformateur en deux parts, sans contact conductif (cad moteur, bobine, ....)

P=U.I.cosφ Pour la puissance active, en Watts
cosφ prononcer cos fi

en general cosφ sur un groupe est de l'autre de 0.8

http://www.dieselserviceandsupply.com/Power_Calculator.aspx pour faire les conversions trouvé sur le net

CyrilleS
" Runner " du forum


Nombre de messages : 20
Age : 35
Localisation : Clermont Ferrand / Paris
Emploi : jeune electro
Date d'inscription : 10/12/2006

http://poopaou.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Branchement EDF et autres.

Message par Renaud Garnier le Jeu 27 Mar 2008 - 12:57

Merci Renaud et Cyrille pour ces précisions très instructives !

Effectivement le calcul est un peu complexe mais les choses sont très claires dès lors que l'on visite cette page de dieselservice qui le fait automatiquement. Je saute sur l'occasion pour la mettre en ligne sur le site. C'est une très belle trouvaille.
avatar
Renaud Garnier
" Vieux chef " du FORUM


Nombre de messages : 410
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi : Chef électro
Date d'inscription : 20/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Branchement EDF et autres.

Message par Julien Perret le Mer 5 Aoû 2009 - 2:21

Bonjour à tous

Eh hop, en route pour mon premier message sur le forum des chef élec...

J'ai lu, au hasard de cette discussion, qu'un électricien est censé avoir une habilitation pour faire un épanoui. J'ai beau être un bleu, ma motivation est totale, et je ne compte pas me faire avoir par un certificat qui au bout m'empêcherait de faire le boulot que j'aime. Bref, je voulais tout d'abord savoir s'il est absolument nécessaire pour un électro d'avoir une habilitation pour travailler. J'ai demandé autour de moi, et les avis divergent (??). J'aimerais votre avis... Dans le cas où cette habilitation serait indispensable, quel niveau est-il le plus adapté pour le métier d'électricien de cinéma ?

J'ai fait mes petites recherches sur le net. Les centres de formation sont nombreux. Ceci dit, les prix varis de 200 à 800 euros !? difficile de comprendre pourquoi et de faire son choix...
Ce genre de formation est le plus souvent payé par l'employeur. Comment m'en sortir sans trop taper non plus dans mes économies ?


J'ai sinon une petite question plus proche de notre centre d'intérêt commun. Sur un court, j'ai besoin de faire un épanoui en triphasé. (Hé non, je n'ai pas l'habilitation pour faire ce genre de truc, et pourtant, je m'en sors très bien depuis 1 an et demi...). C'est quelque chose que j'ai fait plusieurs fois en mono, mais en tri, c'est une première.

Tout d'abord, mon disjoncteur est alimenté par trois phases traversées par un courant de 20 A. Soit au total une puissance de 13kW (car P = 230*20*3 en triphasé). Je voulais simplement savoir si je pouvais faire mes branchements sans que cela pose quelque problème ou danger que ce soit (évidemment, je sécurise le tout avec scotch isolant, rubalise...) ?

merci à vous et à bientôt

Julien Perret
" Renfort " du FORUM


Nombre de messages : 11
Age : 31
Localisation : Paris
Emploi : Apprenti électro
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Branchement EDF et autres.

Message par Renaud Garnier le Mer 5 Aoû 2009 - 22:33

Salut Sinchiroca et bienvenue parmi nous.

Tout d'abord, as-tu lu ce post :

http://chef-electro.forumpro.fr/le-travail-f4/lhabilitation-electrique-t7.htm?highlight=habilitation

Ta première question le concerne directement. Pour parler franchement, j'ai travaillé 8 ans sans avoir d'habilitation électrique et ça ne m'a pas empêché de faire des branchements épanouis, ni aux employeurs de m'accorder le droit de le faire.

Mais ce que nous savons tous aussi, c'est que les productions ne rechignent pas trop à franchir les limites de la légalité quand ça peut les arranger financièrement ou pratiquement, pourvu que ça marche, c'est la loi du faire à tout prix qui prime parfois.

Cependant, donc comme tu pourra le lire dans cet autre post ou sur le site du cchs et bien ailleurs, l'habilitation électrique est obligatoire pour les électriciens qui travaillent professionnellement sous contrat. En pratique, j'ai quand même eu des problèmes dans certains établissements publics (piscines, musées, etc...) , l'électricien est en vacance, ou bien c'est une compagnie externe... dans ces cas là ilo faut faire le branchement et les établissements ne te laisseraont même pas rentrer dans le local électrique sans habilitation.

C'est à toi de voir, mais si on te demande de faire des branchements fréquemment en t'embauchant comme dit "chef électricien" et qu'au final il faut appeler un autre type pour faire le branchement (donc le rémunérer) , tu peux aussi te faire allumer par des directeurs de production.

Pour faire bref, donc L'habilitation de type BR est l'idéal, ce niveau signifie que tu es capable de faire un branchement et un dépannage sur le tableau électrique et que tu peux en prendre la décision. Tu diriges les travaux et tu peux les exécuter ( les niveaux inférieurs B1 et B2 ne sont qu'exécutants ! )

Personnellement je l'ai passé à l'INA, les sessions sont en octobre je crois et ils manquent de demandes, j'ai du patienter deux ans avant de trouver cinq personnes sur paris ! 800 euros entièrement payés par l'AFDAS, 4 jours de formation avec un formateur vraiment top et le diplôme acquis obligatoirement, ils ne te laisseront pas partir sans avoir compris ton taf. En plus comme c'est l'INA, cette habilitation est plus axée audiovisuel et tu peux poser des questions pratiques de tournage sans problème. Ce n'est vraiment pas le cas partout, j'ai des amis qui ont cherché ailleurs, il ne l'ont pas eu du premier coup et ont du repayer avec en plus un programme inadapté aux électriciens de cinéma.

Si j'ai un conseil, profite de tes droits de formation avec l'AFDAS et saute sur la session qui arrive, c'est une semaine et tu seras clair avec tes prods et tes hôtes de tournage et en cas d'incendie ou d'accident, ça peut te coûter très cher si l'assurance ne suit pas...



Maintenant après des conseils de cet ordre, il est un peu bizarre de répondre à ta question sur le branchement tri tu vas me dire, mais je ne suis pas le CCHS et j'ai aussi fait quelques trucs interdits dans ma vie alors, il n'y a pas de raisons que je te laisse dans le doute avec quelquechose d'aussi dangereux que cette foutue électricité.

Déjà tu l'as fait en mono, donc tu vois bien de quoi on va parler :

Mais d'abord...

Les règles de sécurité du branchement :

- Numéro 1.
Tu peux couper le courant ? COUPE LE COURANT
disjoncte le général du tableau, et si tu peux disjoncter en amont pour avoir 0 tension dans le tableau c'est encore mieux. Mais ce n'est pas tout, le courant peux revenir de certains appareils dans le sens inverse, donc il faut se protèger.

-Le masque intégral (pas juste des lunettes pour les yeux, un court-circuit peux te bruler le visage à vie... c'est moche).

-Les gants isolants (des vrais gants isolants 1000V pas des gants en cuirs conducteur)

-Des tournevis d'électriciens 1000V (allez c'est franchement pas si cher au le set FACOM au BHV et c'est à vie, et puis le leatherman n'est vraiment pas adapté)

- Des chaussures bien isolées à défaut d'avoir un tapis isolant ( attention, certaines surfaces sont trompeuses... le lino par exemple est conducteur alors qu'on croirait voir du plastique)

-Et bien sûr: un testeur de tension et de terre pour checker que tout va bien.

- Il peux s'ajouter d'autres choses, notamment des accessoires électriques et des outils pour le confort, mais on peut déjà s'en sortir avec çà.

Donc si tu as déjà fait des branchements en mono tu vas comprendre rapidement : D'abord pour préciser ton calcul, du 20 A tri donne 3 X 4600 W. C'est-à-dire 4,6KW sur trois fils distincts. Tu n'allumeras donc pas de 5Kw, mais je pense que tu avais pigé.

Les étapes du branchement donc :

1/ vérifier au multimètre qu'il y a du courant. En mesurant entre le neutre et les trois phases successivement, on doit trouver à chaque fois 220/230V. (sinon il y a problème, il peut y avoir inversion neutre/phase et tension amenée à 380 voire plus)

2/ on coupe le courant

3/ on vérifie que la tension a disparu

4/ on branche la terre en premier, c'est primordial de respecter cet ordre si on imagine que du matériel est déjà branché derrière SURTOUT AU DÉMONTAGE ( le débranchement se faisant en sens inverse)

5/ on branche le neutre en second, fil bleu donc, généralement à gauche du disjoncteur.

6/ ensuite on branche les trois phases , marron, noir, rouge peu importe et dans n'importe quel ordre, elles sont souvent de la même couleurs toutes les trois.

7 / on vérifie que les fils sont biens serrés, que le cuivre ne sort pas de tous les bords près à faire un court circuit. Si tu t'es additionné à d'autres câbles du lieu, vérifie que ces câbles peut-être plus petits ne vont pas glisser, plus soutenus par le serrage. Il est bon parfois d'avoir une barrette de connexion 63A toute prête pour ne brancher qu'un fil dans les sections du disjoncteur et utiliser des gros dominos ou bornier comme 'doublette'.

8/ Si tout roule et que ça a l'air solide, tu accroches ton câble pour éviter de forcer sur le disjoncteur avec le poids du câble. Tu remets le courant avec précaution.

9/ Tu vérifies que tu ne dépasse pas 230V entre le neutre et chaque phase. Tu vérifies également la terre.

10/ On ferme tout et comme c'est une installation électrique provisoire, tu dois signaler le danger et en protéger les gens non habilités qui trainent dans le coin et qui glisseraient leurs doigts dans le bazar
niais
Donc si tu peux tout fermer et qu'à main nu il n'y a aucun contact possible avec le courant, c'est ok, sinon, il existe des petites bâches isolantes 1000V, un coup de gaffer, un petit panneau avec un éclair, un danger de mort, comme tu l'as dit avant... D'ailleurs vérifie que ton tableau électrique est connecté à la terre, certains sont en métal...

11/ Dernier point, tu dois avoir un différentiel 30mA, c 'est indispensable. Si le disjoncteur de ton branchement n'en a pas ou qu'il est calibré plus haut (genre 300mA) il ne protège pas des fuites de courant pour les personnes. Pas de panique, les tonneaux 63A tri en sont en général équipés, mais il faut toujours les contrôler plusieurs fois de suites avant d'envoyer de la tension partout. La simple et bonne raison à ça, c'est que les différentiels sont la majorité du temps mécaniques, et on le sait, la mécanique se grippe avec le temps. Si le loueur te refile un vieux tonneau du fond du stock et que le différentiel est grippé, il ne coupera pas le courant en cas d'électrocution, assure-toi que le mécanisme est souple, et appuie sur test plusieurs fois.


J'ai d'autres conseils rapidement, pense à placer un différentiel spécifique pour la table régie, si de l'eau tombe sur leur doublette surchargée, au moins ils ne feront pas disjoncté le plateau.

Achète une pince ampéremétrique, tu pourras calculer phase par phase ce que tu consommes et ainsi mieux les équilibrer. De plus tu t'apercevras qu'une mandarine annoncée à 800 W peut en consommer seulement 500 parfois. une blonde annoncée à 2000W seulement 1500, tu pourras voir la phase d'amorçage de ton 4Kw HMI monter au dessus des 20 A et descendre à 18 A sans faire disjoncter ton 3X20A, etc...

Il y a beaucoup de petits trucs à savoir à l'issue d'une formation habilitation électrique que personnellement je ne savais pas même après 8 ans de métier : Les dangers et le problème de branchements épanouis multiples dans un même décor (j'ai failli électrocuter toute l'équipe mise en scène récemment avec du 220 entre le combo et un pied de projo), le triphasé, les mesures de terre et la logique des branchements, les régimes de neutres, les différentes installations EDF avec les anciennes normes, du triphasé sans neutre par exemple (c'est ce qu'on trouve dans certaines usines mais aussi au château de versailles qui accueille beaucoup d'événements), mais aussi des choses sur les batteries, les transformateurs, les convertisseurs, etc...

Bref pas mal de raison de s'enrichir de connaissances pas vraiment inutiles pour ton métier et je rappelle quand même que sans habilitation, deux choses seulement sont autorisées : brancher une prise et appuyer sur un interrupteur. En dehors de çà (changer une ampoule ou un tube, réparer une plug, etc...) c'est légalement niet... niveau protection, assurance et tout ça, ça donne a réfléchir...

Voilà, j'espère que ces quelques conseils t'auront servi. Tiens nous au courant. Je te souhaite bon courage.

_________________
mon IMDB
avatar
Renaud Garnier
" Vieux chef " du FORUM


Nombre de messages : 410
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi : Chef électro
Date d'inscription : 20/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Branchement EDF et autres.

Message par Julien Perret le Jeu 6 Aoû 2009 - 14:18

waouh... Pour un gars formé sur le tas comme moi, c'est là une grande leçon. Merci pour avoir pris du temps à la rédaction de cette réponse exaustive. Je craignais une mauvaise réaction vu que je n'ai pas d'habilitation, mais c'est tout le contraire, génial !

Bon, quelque chose cependant me chatouille les neurones.

Tout d'abord, je ne compte pas brancher de 5k, ça se limite à quelques Mizar 500W et 1 voire 2 Lucioles Compact. Donc, tout va bien... ceci dit :

Tu vas peut-être crié au scandale, mais je croyais qu'en tri, le courant était réparti équitablement sur les trois fils afin d'alimenter la charge résistive. C'est-à-dire que dans ma p'tite tête, il était possible de brancher un 5k sans soucis (!!). Comme j'ai à ma disposition, 3*4600W, soit, en tout, 13800W (supérieur à 5000W), il était pour moi évident qu'un 5k ne poserait aucun problème... J'espère que tu suis mon résonnement.

Comment vérifier la terre à l'aide d'un simple voltmètre ? C'est quelque chose que j'aimerais bien apprendre vu l'importance de la chose.

Je n'ai jamais utilisé de pince ampèremètre, mais, selon ce que tu me dis, ça m'a l'air d'une grande utilité. Je cours de ce pas m'en acheter une.
Le plus important reste néanmoins les gants isolants et les tournevis d'électricien, ça peut sauver des vies... en l'occurence la mienne.

à très bientôt

Julien Perret
" Renfort " du FORUM


Nombre de messages : 11
Age : 31
Localisation : Paris
Emploi : Apprenti électro
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Branchement EDF et autres.

Message par Renaud Garnier le Sam 8 Aoû 2009 - 12:39

Pas de raison d'avoir de mauvaise réaction, comme je te l'ai dit, moi aussi je suis d'abord formé sur le tas... Mais à un moment, il faut bien admettre ses limites et puis c'est toujours bon de retourner un peu à l'école pour être sûr de son coup (même si on n'aime pas l'école, quand ça traite de son domaine et sur 4 jours... ça va...)

Effectivement, certains appareils sont branchés en triphasé et bénéficient de deux ou trois phases pour être alimentés. C'est le cas de certains moteurs par exemples, c'est aussi le cas sur un ballast 18 Kw, puisque le cable est du 63Atri (3X12Kw environ... un petit calcul et tu comprends bien que dans ce cas il est nécessaire de répartir sur plusieurs phases.)

Ce qu'il faut bien comprendre, tu le constateras en pratique par une mesure entre deux phases, c'est qu'entre deux phases tu n'as plus du 220V mais du 380V. Les sinusoïdes de tension vont de +220V à -220V, tu avais toujours 220V d'écart entre phase (+220V, -220V) et neutre (0V)... Entre deux phases, l'écart est augmenté puisque les sinusoïdes des phases sont légérement décalés. Il faut donc que ton appareil accepte le 380 V, un 5Kw tungstène possède une ampoule 220V/5000W, si tu lui balances du 380V la lampe grille a coup sûr.

Il y a des appareils spéciaux pour mesurer la terre précisemment, mais il coûtent un peu cher, le minimum est de tester la terre avec un test de continuité, tu devrais trouver l'explication de cette méthode dans le mode d'emploi de ton multimètre, sinon un petit testeur au bhv et c'est déjà pas mal...

_________________
mon IMDB
avatar
Renaud Garnier
" Vieux chef " du FORUM


Nombre de messages : 410
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi : Chef électro
Date d'inscription : 20/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Branchement EDF et autres.

Message par Renaud Bertrand le Jeu 13 Aoû 2009 - 16:27

j ais trouver un site pour les calcule de puissance pour évite des petits erreur comme p=ui en tri
car en tri on a bien P = U.I. Cosφ. V3

http://www.volta-electricite.info/articles.php?lng=fr&pg=480
avatar
Renaud Bertrand
" Electro " du FORUM


Nombre de messages : 48
Age : 35
Localisation : paris
Emploi : electro
Date d'inscription : 20/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Branchement EDF et autres.

Message par Stéphane Blum le Mar 15 Sep 2009 - 17:45

merci pour ces conseils, chef. C'est toujours intéressant de lire ça.
Sinon pour l'équipement, je me suis renseigné et ça coûte quand même super cher: les gants sont à 50 euros la paire et ils ont une date de péremption d'un an (j'ai demandé à un mec du bhv), la pince ampéremétrique est hors de prix... donc quand les prods accepteront de nous payer du matos, là on pourra s'offrir ces petits joujoux.
Pour les tournevis 1000v par contre c'est raisonnable, ça vaut le coup d'en avoir un jeu dans la boite à outils.
avatar
Stéphane Blum
" Electro " du FORUM


Nombre de messages : 33
Age : 34
Localisation : paris
Emploi : electro
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Branchement EDF et autres.

Message par Renaud Garnier le Jeu 17 Sep 2009 - 9:26

electrolib a écrit: la pince ampéremétrique est hors de prix... donc quand les prods accepteront de nous payer du matos, là on pourra s'offrir ces petits joujoux.

Quelle pince ampèremétrique as tu trouvé ? il y en a à des prix très abordable !!!

http://www.conrad.fr/webapps/pince_amperemetrique_m266.html

_________________
mon IMDB
avatar
Renaud Garnier
" Vieux chef " du FORUM


Nombre de messages : 410
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi : Chef électro
Date d'inscription : 20/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Branchement EDF et autres.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum